/ Comprendre et agir / Jouer différents rôles

Jouer différents rôles

Un acteur collectif peut jouer une diversité de rôles, selon ce qu’il souhaite accomplir et les ressources dont il dispose. Ses rôles peuvent évoluer dans le temps, se précisant et se modulant au gré du contexte et des opportunités.

Les rôles possibles d’un acteur collectif

Dans une perspective de développement collectif, l’acteur collectif est une composante fondamentale de la mobilisation.

Pour en savoir plus sur l'acteur collectif et sur la mobilisation, voir  «Équation de la mobilisation» et «Construire le Nous: l’acteur collectif» dans la section Mobilisation.

Qu’il agisse à l’échelle d’un quartier, d’une municipalité, d’une MRC, d’une région ou même au palier national, un acteur collectif peut jouer différents rôles.

 

Des facteurs qui influencent le choix des rôles

Un acteur collectif peut jouer tous les rôles pour générer les changements collectifs auxquels il aspire. Les ressources disponibles et les objectifs collectifs amènent toutefois généralement à choisir parmi les rôles ceux que l’on juge les plus utiles et pertinents.

La manière de les jouer, l’intensité requise et la posture à adopter font également partie des éléments à éclaircir. Voici quelques facteurs qui peuvent influencer vos choix.

Le contexte

Le contexte social, économique, politique, culturel et environnemental influence les rôles qu’un acteur collectif joue. Un changement de gouvernement, des surplus dans les finances publiques, une catastrophe écologique, etc. sont autant d’exemples de contextes pouvant influencer le choix des rôles à jouer et l’intensité requise pour agir.

  • Une lecture du contexte peut être utile comme préalable à une analyse des rôles à jouer. Vous pouvez réaliser une activité de type scan de l’environnement avec les membres de votre démarche collective.

Les opportunités de développement

Des opportunités de développement, comme l’accès à du financement ou encore des possibilités de collaboration, ponctuent la vie des démarches collectives. Ces opportunités influencent les rôles et généralement l’ampleur qu’ils prennent à des moments précis d’une démarche collective.

Par exemple, lorsqu’un financement est annoncé directement dans le créneau d’un acteur collectif, la disponibilité de ressources financières peut l’amener à mettre davantage l’accent sur la priorisation et la réalisation de projets collectifs. À l’inverse, le manque d’opportunité ou un changement (soudain ou prévu) dans ses ressources pourrait amener un acteur collectif à resserrer ses rôles.

La composition de l’acteur collectif

La fonction et les responsabilités des membres de la démarche collective, ainsi que la diversité de leurs champs d’intervention ont une influence sur les rôles priorisés et la manière de les jouer.

Le profil de la personne qui assume les tâches de facilitation ou de coordination d’une démarche collective influence également les rôles. Que ce soit en raison des compétences présentes ou des « styles » de leadership, les rôles et la façon de les jouer en sont influencés.

L’historique de la collaboration

L’historique de la collaboration entre les acteurs de la démarche collective et avec les autres démarches collectives influence également les rôles. Certains rôles nécessitent notamment un niveau plus grand de connaissance et de confiance mutuelles pour être joués pleinement.  

  • L’activité de la corde à linge permet de se partager l’histoire d’une démarche ou de la collaboration dans un territoire et de l’analyser sous différents angles.

Les paliers d’intervention et leur articulation

Dans une perspective de développement collectif inclusif, équitable et durable, une autonomie et un pouvoir d’agir sont nécessaires à chaque palier d’intervention (c’est-à-dire local, supralocal, régional, national).

Les acteurs des différents paliers ont avantage à agir dans une certaine cohérence et complémentarité pour maximiser leurs efforts respectifs et mener des changements plus durables.

Pour établir des relations fertiles et réciproques, la reconnaissance des apports et des contributions de chacun est fondamentale. Chaque palier doit pouvoir se sentir légitime et reconnu. Par ailleurs, un processus de dialogue, de négociation et d’ajustement est nécessaire pour arriver à articuler les rôles d’un palier à l’autre. 

  • Dans le document Approfondissement des rôles, nous présentons des exemples des façons différentes que les rôles peuvent être joués, selon le palier duquel on agit.

Partager sur