/ Collaborations / Université de Montréal

Université de Montréal

Dans le cadre du projet de recherche partenariale « La participation informelle : une voie alternative vers l’action politique? »

Amorcé en 2016, ce projet de recherche partenarial a pour objectif de mieux comprendre l’articulation entre les modes informels et formels de participation citoyenne.

Ce projet partenarial s’intéresse aux raisons qui expliquent la montée des modes informels de participation politique. L’objectif est de mieux comprendre l’articulation entre les modes informels et formels de participation à partir de l’analyse des trajectoires participatives des personnes engagées dans les mouvements de jardinage dans l’espace public, de déchétarisme et d’urbanisme tactique.

L’équipe de recherche est composée de Laurence Bherer, Françoise Montambeault et Pascale Dufour de l’Université de Montréal, Geneviève Cloutier de l’Université Laval ainsi que de Stéphanie Gaudet de l’Université d’Ottawa.

Communagir, le Centre d’écologie urbaine de Montréal et l’Institut du Nouveau Monde sont les partenaires de cette recherche. Nous serons notamment impliqués dans la diffusion des résultats et l’appropriation de ceux-ci dans nos réseaux de pratiques.

Les premiers résultats de l’analyse ont été partagés par les chercheuses en mai 2019. L’analyse se poursuit et plusieurs événements de partage et diffusion des résultats sont prévus pour 2019 et 2020.

Partager sur