/ Les outils d'animation / L'analyse multicritère

L'analyse multicritère

Il s’agit d’un exercice de priorisation collective qui permet d’analyser différentes options (d’objectifs, de stratégies, d’actions, de projets, de partenariats, etc.) en les analysant avec des critères de différentes natures.

  • Un critère est un facteur de décision qui permet de juger de la pertinence d’une option.

L’analyse multicritère est un outil d’aide à la décision pour :

  • comparer différentes options sur la base de critères convenus entre les acteurs;

  • résoudre un problème dans lequel plusieurs éléments divergents doivent être pris en compte;

  • mesurer et comparer des options de différentes natures;

  • prioriser collectivement.

Elle facilite la recherche du meilleur terrain commun.

Télécharger l'outil

Objectifs principaux de l’outil

  • Déclencher ou amorcer les échanges
  • Explorer et réfléchir collectivement
  • Faire des bilans et évaluer
  • Lire sa collectivité
  • Prioriser et décider ensemble
  • Se donner des assises communes

Les incontournables pour une rencontre réussie


Prérequis

Aucun prérequis.


Matériel requis

Une grille d’analyse multicritère


Taille du groupe

Moyen
10 à 30
Grand
30 à 75

Durée de l'animation

60 à 120
minutes

 


La valeur ajoutée

« Cette méthode d’analyse permet d’objectiver les différentes options que nous avons à prioriser.  De plus, ce que j’aime de cet outil, c’est qu’on peut donner une importance relative aux différents critères que l’on utilise. »

François Gaudreault
Conseiller en développement collectif

Déroulement de l'animation

Étapes

1. Explication de l'exercice et appropriation des options à analyser (10 min)

Présentez l’objectif de l’activité et dévoilez aux participantes et participants le contenu de chacune des options sur la base des analyses préalables (état de situation et diagnostic, présentation de projets, thématiques, offres de partenariats, etc.).

2- Critères de choix (10 min)

Des critères (maximum 5 ou 6) permettront d’analyser les différentes options sur une base commune. 

Une proposition de critères peut être présentée aux partenaires qui pourront la valider et la bonifier.

Ces critères peuvent aussi être faits collectivement avec les partenaires à partir d’une page blanche.

À ce moment, prévoir de 20 à 30 minutes supplémentaires.

Exemples de critères : 

  • Si nous n’agissons pas collectivement sur ce critère dès maintenant, il y aura des conséquences importantes plus tard.
  • Il y a des leviers, des opportunités et un bon moment pour agir sur ce critère.
  • C’est un enjeu commun à tous ou à une grande partie des membres.
  • Le projet ou le partenariat nous permettra d’atteindre nos propres objectifs.

Il y a deux façons d’utiliser les critères :

Méthode A – On attribue une valeur égale à chacun des critères, donc on juge qu’ils ont tous la même importance.

Méthode B – On pondère chacun des critères en leur donnant une importance relative (1 à 3).  Plus le critère cote haut, plus on considère qu’il a de l’importance et donc plus il influencera le positionnement des différentes options à analyser.

3- Analyse collective des options (10 à 15 min par option)

Méthode A - Les participants traitent une option à la fois et l’analyse à travers la grille multicritère.  Par une discussion de groupe, les participants doivent attribuer un score à l’option analysée de 0 à 3 pour chaque critère :

 0 = aucunement

1 = un peu

2 = beaucoup

3 = complètement

Après avoir donné à l’option un score pour chacun des critères, on additionne les différents scores pour en obtenir le total.

Méthode B -  Si vous avez choisi de pondérer les différents critères, il faut multiplier le score donné à chaque critère par le chiffre d’importance relative qu’on a donné au critère avant l’exercice (1-3).  Ensuite, on additionnera chacun des scores pour un obtenir le total.

4- Échange et choix (15-30 min)

Une fois l’ensemble des options analysées et compilées, vous devez animer un échange avec les participants pour voir si les résultats expriment bien leurs positionnements.  La grille n’est qu’un outil d’aide à la décision et n’est pas une finalité en soi.  Les participants peuvent donc remettre en question les résultats par des arguments forts.  Néanmoins, à partir des scores, on peut rapidement éliminer certaines options pour concentrer les débats sur les options restantes.

À la lueur des échanges, formulez une ou quelques propositions formelles qui permettront aux participants de se prononcer sur une option ou un nombre restreint d’options à choisir. Si les discussions qui en découleront ne permettent toujours pas de trancher, le vote indicatif pourrait alors vous être utile.


Pièges à éviter

Il ne faut pas utiliser cette grille comme une finalité.  Le piège serait de prendre les scores et d’en faire automatiquement des décisions.  Cet outil permet de poser un regard à partir de différentes perspectives.  Le fait de coter les critères permet de plonger davantage les participants dans l’analyse. Il est probable que des éléments autres que les critères choisis ressortent dans les échanges et influencent le choix final.


Référence

 Roy B. (1985). Méthodologie multicritère d’aide à la décision. Paris : Economica, XXII + 423 p.

Partager sur